ESPACE D’ÉCHANGES ET D’INFORMATIONSpicto1

Classe A absolu / relatif

Pour les questions relatives à l'exécution de vos chantiers: Travaux urgents, arrêt de chantier, récolement de réseaux, formation...

Classe A absolu / relatif

Messagepar GUM » 12/04/2012 17:19

Bonjour à tous,

Quelques difficultés avec la notion de précision par rapport à quoi ? la notion d’absolu et de relatif...
Je m’explique : En tant que gestionnaire de réseau lorsque je remets un plan papier (ce qui est souvent le cas) à un déclarant sur lequel on a indiqué la classe de précision A. On remet le tracé du réseau AVEC le fonds de plan (sans le fonds de plan cela n’a aucun intérêt). Le réseau est donc interprété par le déclarant relativement au fonds de plan et la classe de précision est exprimée relativement au fonds de plan. Dans cet exemple le fonds de plan est un plan raster scénarisé et géo référencé du cadastre (acheté très récemment) avec une précision de 2,5 m donc classe C (c’est la précision donnée par le cadastre pour de type de plan il y en a encore en IDF) mon réseau en absolu est classe C en relatif il est classe A.
Lors du chantier avec les plans papier il n’y aura pas d’incident : le réseau sera trouvé sans problème par rapport à son environnement et c’est cette même méthode en relatif qui sera utilisée pour le marquage au sol (on ne déplacera pas systématiquement un géomètre avec l’équipement pour le repérage en absolu). Maintenant continuons l’histoire …. J’ai marqué mon réseau en Classe C parce que la précision de mon fonds de plan est à 2,5 m. Le déclarant voyant classe C demande un relevé complémentaire : radar, on trouve le réseau , GPS on fait repérage en absolu , je ressaisi mon réseau sur le fonds de plan cadastral que j’ai (c’est le seul qui existe …), mon réseau se retrouve sous les bâtiments …. Lors de la prochaine consultation d’un déclarant j’envoie mon plan papier mis à jour avec l’indication Classe A. Lors du chantier : sinistre garanti…On peut aussi poser le problème avec la profondeur et aussi la fourniture de plans numériques, avec transfert d’un fonds de plan (celui du gestionnaire) sur un autre ( celui déclarant) dont les précisions sont différentes. Ce n’est pas gagné …
Qui a prévu de gérer la double information absolu / relatif, c'est-à-dire je continu à gérer mon tracé en relatif mais je gère en plus une information absolue de quelques points singulier que j’indique sur mes plans sous forme d’étiquette ? Avez lu des préconisations en la matière ?
Merci de vos conseils avisés.
Une Boule de GUM …
GUM
Habitué
Habitué
 
Activité: Exploitant de réseaux
Société: COFELY RESEAUX IDF
 
Messages: 9
Inscription: 05/04/2012 14:47

Re: Classe A absolu / relatif

Messagepar Annie » 13/04/2012 17:13

Bonjour GUM,
Vous soulevez là un vrai problème, que nous rencontrons déjà, C’est pourquoi actuellement, nous envoyons notre récépissé de DICT/DR avec un extrait de plan et nous effectuons systématiquement un repérage de nos réseaux. La réforme anti-endommagement met en exergue d’avantage cette problématique. En matière de SIG, je pense qu'il est très difficile de gérer la double information Absolu/Relatif.
En effet, la position des réseaux peut être déterminés soit :
- Soit en effectuant des relevés topographiques exprimés dans un système de référence reconnu. Dans ce cas, le positionnement de vos réseaux est conforme à la réalité du terrain.
- Soit en prenant des marques sur le terrain par rapport à des points de repère fixe sur un fond de plan. Dans ce cas, le positionnement de vos réseaux est directement lié à la qualité du fond de plan utilisé.
Dans les deux cas, les informations sont de bonnes qualités. En revanche, c’est dans la manière de mettre en corrélations les deux informations que réside tout le problème. Je pense que la majorité des SIG spécifiant les réseaux se servent de la localisation relative. Il s’agit d’un parti pris lors de la conception.
Votre suggestion d’utiliser les étiquettes et les annotations pour spécifier ces éléments me parait intéressante.
Annie
Habitué
Habitué
 
Activité: Exploitant de réseaux
 
Messages: 10
Inscription: 10/04/2012 07:59

Re: Classe A absolu / relatif

Messagepar GUM » 16/04/2012 17:35

Merci Annie de ces commentaires,
Il était annoncé un Guide professionnel : est il sorti ?abordera t'il le sujet des SIG ?
Si j'ai bien lu le texte, seuls les réseaux très sensibles auront l'obligation de marquage, et je dirai presque heureusement : Pour les réseaux situés sur les communes à "TRAMWAY en construction" nous répondons à plus de 2000 DICT/ an, nous serions dans l'incapacité effectuer cette prestation de marquage faute de ressources humaines.
Pour info : Nous avons fait réaliser, pour tester à la fois la technique et le prestataire, un relevé topographique(x,y,z)de la totalité d'un réseau (11 km) et nous l'avons reporté sur notre outil de cartographie. Le décalage est presque constant, représentatif certainement de l'erreur du fonds de plan.(entre 0,5m et 2m). Nous ferons réaliser quelques relevés par rapport aux bâtiments pour vérifier si l'écart provient essentiellement de la qualité du fonds de plan.
Sur notre outil de cartographie, nous avons maintenant un tracé en absolu et un tracé en relatif. En faisant le lien de points singuliers (coudes, piquages, tampons d'accès, ...) des 2 tracés on arrive à gérer la double information (c'est un peu artisanal encore ...)
Mais nous l'avons fait surtout pour avoir le z et commencer à travailler sur une restitution 3D... (il y a encore du travail).
Si tu as d'autres infos sur la cette problématique, cela m'intéresse....merci
GUM
GUM
Habitué
Habitué
 
Activité: Exploitant de réseaux
Société: COFELY RESEAUX IDF
 
Messages: 9
Inscription: 05/04/2012 14:47


 
 

Retourner vers Exécuter les travaux


cron

Rechercherrechercher

Connexionconnection